|

Vous recherchez

victor

Homéopathie

homéo

L'homéopathie est-elle une grosse arnaque ?



Tweeter

15 Août, dans la maison de ma grand-mère, réunion familiale. Mes deux frères, ma sœur et toute la smala sont réunis pour les jeux olympiques de la bouffe... Je vais prendre encore quelques kilos.


Il faudrait d'ailleurs que je vous parle un jour des produits vendus en pharmacie pour les régimes. C'est assez marrant. Bref, après une nuit très courte et un peu arrosée, nous nous attablons pour le cérémonial de l'apéro. Les discussions fusent, tout y passe,

« Les agriculteurs ont raison de salir tous nos beaux ronds-points ».

« Il n'y a d'argent, et pourtant de place au camping, c'est incroyable ».

« La Grèce se fait liposucer par l'Europe ».

 

Jusqu'à ce que ma mère me réveille en me tapant sur l'épaule :

 

« Alors dis- nous la vérité sur l'homéopathie, cela marche vraiment ou pas ?

Tu as dû apprendre ça, tu es quand même pharmacien, non ! ».

 

Moi qui n'avais rien demandé, je me retrouve au cœur de toutes les attentions dans un silence paroissial. Ce n'est pas si simple. J'ai commencé par leur expliquer le principe de l'homéopathie :

 

Pour commencer, le sujet est sérieux car il y a à peu près 300 millions de personnes dans le monde qui utilisent l'homéopathie.

Alors, dire qu'il n'y a que des imbéciles qui prennent de l'homéopathie, c'est insulter 300 millions de personnes. Et en France à peu près 56% des français ont recours aux médicaments homéopathiques. Soit d'un Français sur deux. Nous connaissons surtout l'homéopathie sous forme de tubes avec des granules. Un grand tube contient à peu près 90 granules et les petits tubes sont appelés doses. Une dose correspond à 10 granules. Bon maintenant, concentrez-vous, c'est compliqué.

 

L'homéopathie repose sur trois grands principes de base : la similitude, l'individualisation et l'infinitésimal. La similitude : un patient est traité par le moyen d'une substance produisant chez une personne saine des symptômes semblables à ceux présentés par la personne affectée. Si vous vous êtes fait piquer par une abeille et que vous avez une sensation de brûlure, vous utilisé la souche apis melifica à base de venin d'abeille. On soigne le mal par le mal. Mon oncle Robert s'exclama alors : c'est comme quand tu te prends une cuite, il faut reboire un verre le lendemain matin.  

 

Bon, deuxième principe : l'individualisation.

L'homéopathie analyse l'ensemble des symptômes de la personne et non seulement les symptômes liés à la maladie.

 

Dernier principe : l'infinitésimal.

Classiquement, pour les médicaments, l'effet dépend de la quantité de principe actif administré. Mais par pour l'homéopathie. Ce n'est pas la dose finale qui produirait l'effet mais la présence de celle-ci et sa présentation. Plus la substance est diluée, moins le principe actif est présent jusqu'à garder uniquement la mémoire de la substance active, c'est-à-dire qu'à partir d'une certaine dilution (12 CH) nous ne sommes capables de mesurer la présence du principe actif mais juste d'y croire. La couleur des tubes indique la dilution (bleu : 9 CH : centésimal). En clair, 1CH équivaut à 1% de principe actif puis la dilution de celle-ci au 100ème donne le 2CH soit 0.01% de Principe actif. Par exemple, la dilution 10CH correspond à une goutte d'eau dans le lac Léman. Deuxième intervention de mon oncle :

 

« C'est ce que je dis toujours à Paulette, quand j'urine dans le lac à côté de la maison, je ne vais pas tuer tous les poissons ».

 

Bon, maintenant, qu'est-ce que l'on soigne avec l'homéopathie. Les médicaments homéopathiques sont utilisés dans la plupart des maladies courantes : pour les humains et les animaux. Nous pouvons même les utiliser dans des maladies graves comme le cancer mais pas pour les soigner mais pour améliorer la qualité de vie. C'est vrai que la polémique sur l'efficacité de l'homéopathie n'est pas un sujet nouveau. Avec mon expérience de comptoir, j'ai observé beaucoup de retours très positifs sur l'utilisation de l'homéopathie. Est-ce dû au produit ou à un effet placébo ? Je ne peux pas répondre. Mais en tout cas, ces produits ne sont pas nocifs, n'ont pas d'effets secondaires et si le patient est persuadé que cela va marcher, le cerveau fait le reste quand il ne s'agit pas bien sûr de maladies graves.

Ma sœur Magali me réplique alors :

 

« Ce qui m'énerve, ce sont les ayatollahs de l'homéopathie qui ne se soignent qu'avec ça ! ».

 

Mon avis est simple, c'est comme dans la vie, tout est une question d'équilibre, notre corps n'aime pas les excès. Utiliser l'homéopathie en complément des médicaments traditionnels me paraît une bonne pratique.

Pour conclure ma mère me demande :

 

« Bon on a à peu près compris mais d'après toi c'est une arnaque ou pas l'homéopathie ? ».


Je ne sais pas. Je me fie simplement à mon expérience de comptoir et je trouve que cela fait beaucoup de bien qu'autre chose.  

 

 


Retour

Avis

Poirson, mardi 1 décembre 2015

Bonjour ,

Votre article est très intéressant et sincère...je suis donc, très curieuse de lire un autre commentaire. Je me soigne depuis des années avec l'homéopathie et je continuerai encore longtemps...par contre une remarque ..Boiron est très critiqué à tort ou à raison...aussi je commande l'homéopathie de HEEL en Belgique , efficace à mon avis...des petits comprimés qui fondent dans la bouche...j'espère en trouver dans une pharmacie française , un jour ! bien cordialement..merci pour votre humour !

Ajouter un avis

captcha Générer une autre image

Livraison

box livraison

Paiement sécurisé

boxpaiementsecurise

Hébergement sécurisé

boxhebergementsecurise

Service Client

Du lundi au vendredi de 9h à 18h
telephone
numéro non surtaxé

cialis-viagra.com.ua/vimaks/vimakss

http://medicaments-24.net

www.adulttorrent.org/details/hentai_eater