|

Vous recherchez

Voir toutes les fiches >

Alimentation et Cholestérol

Dans notre série, « REGIMES ET PATHOLOGIES », aichina.info vous apporte quelques conseils d'alimentations en cas de troubles lipidiques (hypercholestérolémie).

Nous avons souvent des questions de patients concernant les résultats du bilan lipidique suite à une prise de sang et ce n'est pas toujours facile à déchiffrer.

Comment faire la différence avec le cholestérol total, le LDL, le HDL, les triglycérides. Pharma-medicaments.com vous aide à mieux vous y retrouver.

Informations sur le cholestérol.

Le HDL-cholestérol est ce que l'on appelle « le bon cholestérol ». Il apporte le cholestérol vers le foie où il sera ensuite éliminé. Une valeur de HDL-cholestérol élevé soit > 0.6 g/L est un signe de protection vasculaire.

Le LDL-cholestérol constitue « le mauvais cholestérol ». C'est le cholestérol qui se dépose dans les artères. Sa valeur normale va dépendre des individus, en particulier en fonctions de leurs autres facteurs de risques existants ou non.

Voici un tableau pour vous aider :

FACTEURS DE RISQUES CARDIOVASCULAIRES (1 point par facteur) :
 

Age : homme > 50 ans ou femme > 60ans 1 point
Antécédents familiaux d'infarctus précoce chez les parents 1 point
Tabagisme 1 point
Hypertension artérielle 1 point
Diabète de type II 1 point
Valeur HDL-cholestérol < 0.4 g/L 1 point
CALCULEZ VOTRE TOTAL DE POINTS ?

 

Si votre HDL-cholestérol > 0.6 g/L, il faut enlever 1 point.
Exemple : un homme de 55 ans sans antécédents, ni pathologie chronique, fumeur et avec un HDL-cholesterol de 0.62 g/L : âge + tabac - HDL-cholesterol soit 1 + 1 - 1 : 1 risque.

En fonction du nombre de facteurs de risques, voici les objectifs de LDL-cholesterol :

0 < 2.2 g/L
1 < 1.9 g/L
2 <1.6 g/L
3 ou <1.3 g/L

 

Chez les patients dits à haut risque cardiovasculaire (c'est-à-dire qui ont déjà eu un accident vasculaire, ou alors chez les diabétiques cumulant hypertension, tabac et/ou âge avancé), la valeur du LDL-cholestérol descend à 1g/L.

Un taux de LDL-cholestérol élevé est à relier avec un risque accru de maladies cardiovasculaires.
Le cholestérol se dépose alors sur les artères et forme une plaque d'athérome : cette plaque peut causer à ou moins long terme AVC (Accident Vasculaire Cérébral), infarctus, artérite des membres inférieurs, troubles de l'érection etc...
 

Informations sur les triglycérides.

Ils constituent une source d'énergie pour l'organisme, mais sont néfastes quand ils ont un taux trop élevé au niveau sanguin (participent au risque de survenue de maladies cardiovasculaires).
Ils proviennent principalement de la transformation des sucres et de l'alcool par le foie ou sont encore générés à partir de graisses alimentaires directement dans l'intestin.
Certains facteurs modifient leur taux sanguin : âge, poids, tabac, médicaments comme les contraceptifs hormonaux.

Il est donc primordial de prendre de bonnes habitudes alimentaires si vous êtes concernés par ces problèmes.
Une alimentation saine et une bonne hygiène de vie avec une activité physique régulière permettent souvent de limiter le recours aux médicaments.
Même si les principes généraux des régimes sont communs, les mesures diététiques vont différer quelque peu selon la nature des troubles.
 

Mesures alimentaires.

En cas de LDL-cholestérol > 1,6 g/L : diminuer sa consommation de graisses dites saturées, et privilégier les huiles végétales ( riches en Oméga3 et Oméga6 : préférer les huiles dont le rapport Oméga3/ Oméga6 ≤ 5) : l'huile d'olive comme huile de cuisson, l'huile de colza ou de noix pour l'assaisonnement. Bannir les huiles de tournesol et d'arachide si possible. Privilégier au maximum les huiles vierges ou de première pression à froid.
 

EVITER PRIVILEGIER
Viandes grasses : agneau, saucisses, côtes porc... Charcuterie
Jaunes d'œuf : 3/semaine maximum
Viandes maigres : filet mignon, jambon, rumsteck, blanc de poulet, lapin, noix de veau... Poisson
  Fruits et légumes frais
Crème et sauces : mayonnaise, béchamel, béarnaise...  
Fromages secs : gruyère, emmental... Laitages demi-écrémés
  Riz, pâtes, céréales
Beurre, Huiles de palme ou de coprah Huiles d'olive et de colza

 

Privilégier les cuissons dites light : à l'eau ou à la vapeur et jeter les matières grasses avant de remettre des morceaux à cuire.

Pour augmenter son taux de bon cholestérol : augmenter sa consommation d'huiles végétales riches en Oméga3 (colza, noix, soja...) à alterner avec l'huile d'olive riche en Oméga6.
Consommer des poissons gras 2 fois par semaine : saumon, hareng, maquereau, sardine, thon...
Augmenter son activité physique permet également d'augmenter le taux de HDL-cholestérol (surtout les activités d'endurance : trois heures de marche par semaine par exemple).

 

Livraison

box livraison

Paiement sécurisé

boxpaiementsecurise

Hébergement sécurisé

boxhebergementsecurise

Service Client

Du lundi au vendredi de 9h à 18h
telephone
numéro non surtaxé

kamagra oral jelly bestellen

вакуумметр купить

cialis-viagra.com.ua